Partagez|

Time to escape a little - Eireen & Andrew -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Andrew Harper
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 29/11/2014
▌MES HISTOIRES : 884
▌AGE DU PERSO : 36 ans
▌MY STORY: :
☣ Ancien Armurier ☣ Très secret, discret et distant ☣ N'est pas très sociable ☣ Est l'un des membres du comité ☣ Éclaireur depuis la création du camp ☣ A connu Ed en premier ☣ Ne se sépare jamais de son arbalète, une Horton Scout ☣ Est plus à l'aise avec les armes blanches qu'à feu ☣ ...

▌CÉLÉBRITÉ : Norman Reedus
▌POINTS DE SURVIE : 29


MessageSujet: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Dim 30 Nov - 22:27


Time to escape a little
▽ Eireen & Andrew  





La journée était déjà bien entamée, je n’avais pas chômé, Mia était venu à ma rencontre pour que je l’aide avec l’entretien des armes. Nous y avions donc passé la matinée, échangeant quelques mots,  faisant l’inventaire et se rendant compte que bientôt il nous faudrait pousser jusqu’à Atlanta voire plus loin pour trouver de quoi renflouer nos réserves. Encore une chose qu’il faudrait mettre sur la table lors de la prochaine réunion du comité. Qui envoyer pour une telle expédition ? En tant qu’armurier, je serais bien sûr partant ces derniers-temps je ressentais de plus en plus le besoin de m’éloigner un peu du camp. On avait de quoi être fier, le nombre de survivants qu’on héberge se fait chaque jour plus important, mais cela implique plus de monde, plus de rencontres, plus de bruit… Pour un habitué du calme et de la solitude de mon espèce c’est quand même beaucoup demander. J’avais beau me faire discret, ne pas trop me mêler à tous, avoir même éloigner ma tente de l’ensemble du groupe il reste que j’avais de temps à autres besoin d’une pause.

C’était le cas aujourd’hui. Alors que je sortais de la réserve d’arme, laissant Mia rejoindre Alex, voyant chacun s’afférer au repas je partis pour ma part en direction de ma tente. J’y attrapais mon arbalète et couteau de chasse, on n’est jamais trop prudent lorsqu’on sort de l’enceinte du camp. Je jetais mon sac sur mon épaule avant de me diriger vers l’extérieur du campement. Le besoin de me dégourdir les pattes me happait et personne ne me questionna vraiment sur où j’allais, les curieux savaient très bien que je ne répondrais pas.
Je pris ma bécane pour rejoindre Gainesville. A force d’excursions je connaissais presque l’endroit par cœur, mais je ne m’arrêtais pas dans le centre, continuant ma route jusqu’aux abords de la forêt. Je m’arrêtais à hauteur d’une voiture qui n’était pas là lors de ma dernière escapade. Je fronçais les sourcils, passant ma main sur le capot, le moteur était encore chaud. Je pris mon arbalète en main et entrais dans la forêt. Certes les rôdeurs ne conduisent pas de voiture, mais ils ne sont pas les seuls à être menaçants, les humains peuvent l’être tout autant.

Je repérais la trace du conducteur de la voiture et la suivi un instant. J’entendis alors du bruit et décocha une flèche et voyant un rôdeur ramper lentement vers moi. Récupérant ma flèche j’arrivais ensuite sur une sorte de clairière et rangea mon arme en découvrant la personne dont je suivais la trace plus tôt.
« Eireen, je ne savais pas que tu étais de sortie aujourd’hui… » Dis-je pour prévenir de ma présence. J’arrivais à sa hauteur et m’installais à ses côtés en lui jetant un coup d’œil. Eireen, une jeune fille qui faisait aussi parti du comité, que j’avais rencontrée il y a six mois et que j’avais appris à connaître. D’ordinaire je me moque un peu d’autrui, mais une chose m’a plu chez elle. Son désir de solitude que je partage tout autant.  « Qu’est-ce qui t’amène ici ? » Questionnais-je simplement en jetant un coup d’œil à la clairière, vérifiant qu’un zombie ou deux ne nous épiait pas.   
Andrew
(c) AMIANTE



_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Andrew Harper ▬ Présentation, Liens & Sujets...

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Eireen A. Fitz
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 07/06/2014
▌MES HISTOIRES : 433
▌AGE DU PERSO : 27 ans
▌MY STORY: : ✤ancienne sage-femme ✤ aime la solitude ✤ allergique au pique d'abeilles ✤ prefère être hors du camp ✤ est légérement claustrophobe ✤ est redoutable au corps à corps et manie plutôt bien l'épée
▌CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
▌POINTS DE SURVIE : 39
Localisation : En enfer


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Lun 1 Déc - 19:37



TIME TO ESCAPE A LITTLE

Avec Andrew Harper


L’après-midi allait bientôt toucher à sa fin et cela faisait plusieurs jours que j’étais revenu de ma dernière escapade, alors j’avais vraiment besoin de solitude. Et le plus loin serait le mieux. Je traversais le camp pour aller chercher ma voiture, une vieille impala que nous avions trouvé il y a 6 mois aux abords du camp fraichement construit. Et j’avais littéralement adopté cette vieille voiture ! Je montais et m’installais au volant. Je démarrais en faisant gronder le moteur, ce bruit me faisait toujours le même effet. Je sorti du camp et roulais vers la ville. Etant en voiture j’étais obligé de prendre les routes, et donc de croiser des Zombies. Et aussi écœurant que cela puisse paraitre… Dès que l’un d’eux se tenait sur mon chemin un bon coup d’accélérateur m’en débarrassa rapidement. Je n’allais pas descendre pour risquer de me faire tuer ni les laisser en vie… Si on peut appeler ça vivre.
Je contournais la ville, m’obligeant à faire un détour, mais passer dans la ville où la population de zombie est beaucoup plus importante ne me réconforte pas tant que ça. Je fus de l’autre côté de la ville et arrêter la voiture à l’orée de la forêt. J’éteignis le moteur et pris mon épée, soigneusement rangée dans son fourreau sur le siège passager. Une fois sortie de la voiture je passais mon fourreau dans mon dos et en sortie mon épée, au cas où. Je pénétrais dans la forêt et m’y enfonçais. Un rodeur des plus discrets se rua sur moi et j’eu juste le réflexe de pointer mon épée vers lui pour l’empaler. Je posais ma main sur son épaule et poussais brutalement dessus pour le faire tomber en arrière et le dégager de mon arme. Je continuais mon chemin et arrivais enfin où je voulais. Une clairière que j’avais découverte il y a un moment. Je m’approchais de la rivière qui passais par là et y nettoyer mon arme.  Une fois toutes les traces de sang disparu je rangeais mon épée dans son fourreau que j’avais retiré de mon dos et la posais au sol avant de m’asseoir à côté.
Posant mes mains sur le sol et fermant les yeux je profitais du calme ambiant qui contrastait avec le brouhaha constant du camp.

« Eireen, je ne savais pas que tu étais de sortie aujourd’hui… »
Cette voix venait de derrière moi mais je n’eu pas besoin de me retourner pour savoir à qui elle appartenait. La seule personne du camp ayant le même désir de calme que moi : Andrew. Il arriva à ma hauteur et s’assit à côté de moi. Je tournais la tête vers lui et lui souris.
« Qu’est-ce qui t’amène ici ? »
« J’en avais marre d’être au camp, il fallait vraiment que je change d’air. Et toi ? »
Je le vis jeter un regard autour de nous, pour s’assurer que nous n’avions pas d’invités dans les parages. J’aimais bien être hors du camp avec lui. Pas de discours sur son ancienne vie, ni sur la mienne, au moins une personne qui acceptait que ce temps était révolu et qu’il fallait avancer ou alors baisser les bras et mourir.




_________________


Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent.© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Harper
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 29/11/2014
▌MES HISTOIRES : 884
▌AGE DU PERSO : 36 ans
▌MY STORY: :
☣ Ancien Armurier ☣ Très secret, discret et distant ☣ N'est pas très sociable ☣ Est l'un des membres du comité ☣ Éclaireur depuis la création du camp ☣ A connu Ed en premier ☣ Ne se sépare jamais de son arbalète, une Horton Scout ☣ Est plus à l'aise avec les armes blanches qu'à feu ☣ ...

▌CÉLÉBRITÉ : Norman Reedus
▌POINTS DE SURVIE : 29


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Lun 1 Déc - 20:40


Time to escape a little
▽ Eireen & Andrew  





D’abord une voiture, puis une trace à suivre, de quoi me mener jusqu’à cette clairière parcouru d’un fin ruisseau, au bord se trouver Eireen. Je n’étais pas étonné de la trouver ici, seule, plutôt qu’au camp, là où tous les survivants s’entassent chaque jour un peu plus. Tout comme moi elle avait besoin d’échapper un peu de ce brouhaha constant qui régnait désormais dans ce qui nous servait de chez-nous. Elle était là, me tournant le dos, appréciant le calme de l’endroit, son épée déposée à ses côtés, cette arme qu’elle ne quittait jamais. Un autre point nous rapprochant, notre attachement à nos armes fétiches, ne nous en séparant jamais. Pourquoi ? Parce que l’un comme l’autre savons parfaitement que nous sommes continuellement en danger. En dehors du camp c’est certain, mais de même dans l’enceinte du refuge, qui sait un accident est vite arrivé, une mauvaise surprise d’autant plus vite…

Alors que je lui faisais part de ma présence pour qu’elle ne soit pas surprise elle ne prit pas la peine de se retourner, devinant qui j’étais bien rapidement. Je vins m’installer à ses côtés, déposant tout comme elle mon arme à mes côtés. Elle m’adressa un sourire, sourire auquel je répondis par une rapide esquisse à la commissure de mes lèvres avant de lui demander ce qu’il l’amenait ici. J’écoutais sa réponse tout en attrapant avec une de mes flèches, jouant distraitement avec avant de répondre à mon tour à la question qu’elle m’avait retourné :
« Pareil, trop de monde, de bruit, dur de se poser vraiment. » J’haussais les épaules comme s’il s’agissait d’une évidence, du moins ça l’était pour nous deux. La preuve elle partageait la même raison que moi pour venir ici. J’ajoutais alors avec un petit haussement de sourcils : « C’était autre chose quand on était que dix… déjà que… » Complétais-je bien que pour ma part déjà à dix j’avais eu des difficultés.

Je comprenais d’autant plus qu’Eireen ait besoin de s’échapper étant donné qu’elle vivait dans l’une des maisons. C’est-à-dire là où tu es obligé de vivre à plusieurs donc bonjour le bruit. Elle était courageuse de le supporter, pour ma part j’avais de suite préféré me mettre à l’écart pour espérer un peu plus de tranquillité. Mais encore, vu l’ampleur du camp à ce jour, ça ne suffisait plus.
« Alors, la cohabitation se passe bien ? » Me renseignais-je, j’imaginais que oui, sinon rien ne l’empêchait d’opter pour un autre logement, un camping-car voire une tente, certes moins cosy mais bon, vu les conditions de vie actuelles… L’un des points positifs de cette épidémie dévastatrice est bien la disparition du boucan qui nourrissait notre quotidien. Les voitures, les klaxons, les avions, tout le bordel électronique qui ne faisait qu’ajouter plus de bruit à chaque nouvelle évolution de produit ! Bizarrement, j’espérais ne jamais y revenir…
Andrew
(c) AMIANTE



_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Andrew Harper ▬ Présentation, Liens & Sujets...

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Eireen A. Fitz
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 07/06/2014
▌MES HISTOIRES : 433
▌AGE DU PERSO : 27 ans
▌MY STORY: : ✤ancienne sage-femme ✤ aime la solitude ✤ allergique au pique d'abeilles ✤ prefère être hors du camp ✤ est légérement claustrophobe ✤ est redoutable au corps à corps et manie plutôt bien l'épée
▌CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
▌POINTS DE SURVIE : 39
Localisation : En enfer


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Lun 8 Déc - 19:04



TIME TO ESCAPE A LITTLE

Avec Andrew Harper


Je l’observais jouer avec une de ses flèches, l’air absorbé par ce qu’il tenait entre ses mains. Lui non plus ne sortait jamais sans son arme. La vie était devenu imprévisible et il fallait pouvoir se défendre contre n’importe quoi et à n’importe quel moment, ce que beaucoup ne comprenaient pas encore.
« Pareil, trop de monde, de bruit, dur de se poser vraiment. »
Il haussa les épaules ce qui me fit sourire. C’est bien un point que nous avions vraiment en commun, avoir du monde autour de nous finissais par nous agacer et assez rapidement.
« C’était autre chose quand on était que dix… déjà que… »
C’est vrai que depuis un petit moment le nombre de personne vivant au camp n’avait cessé d’augmenter et ça devenait à peine tenable. L’idée de partir pour trouver un autre endroit sûre m’avait même effleuré l’esprit.
« Et il y aura de plus en plus de monde... Malheureusement... »
Je laissais échappais un soupir. Rien que l’idée de voir encore plus de monde s’agiter, parler, voir crier dans le camp me rendait déjà folle.
 « Alors, la cohabitation se passe bien ? »
Je gigotais pour m’installer en tailleur et posais les mains sur mes genoux. La cohabitation se passait assez bien, mes colocataires sont super sympa et je m’entends bien avec chacun d’eux. Mais beaucoup de bruit, un peu trop même. Cependant, aimant le confort j’ai énormément de mal à quitter la maison pour une caravane ou encore pire une tente.
« Ça va, un peu bruyant... Mais je supporte, je tiens à mon petit confort ! »
Je lui souris amusé, je suis loin d’être nunuche, mais autant profiter du peu de confort qu’on peut encore avoir !




Un peu court pardon Embarassed

_________________


Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent.© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Harper
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 29/11/2014
▌MES HISTOIRES : 884
▌AGE DU PERSO : 36 ans
▌MY STORY: :
☣ Ancien Armurier ☣ Très secret, discret et distant ☣ N'est pas très sociable ☣ Est l'un des membres du comité ☣ Éclaireur depuis la création du camp ☣ A connu Ed en premier ☣ Ne se sépare jamais de son arbalète, une Horton Scout ☣ Est plus à l'aise avec les armes blanches qu'à feu ☣ ...

▌CÉLÉBRITÉ : Norman Reedus
▌POINTS DE SURVIE : 29


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Mar 9 Déc - 15:58


Time to escape a little
▽ Eireen & Andrew  





Tout était calme dans la clairière, calme que j'appréciais, pour une fois qu'on n'était pas dérangé par les conversations d'autrui, l'empressement de certains, le bruit des gamins de certains et l'entraînement d'autre. Eireen était d'accord avec moi, d'une part c'était bien d'avoir réussi à 'sauver' les survivants que nous avions ramené au camp, d'autre part ça posait des difficultés vu nos caractères respectifs de solitaires. J'opinais lorsqu'elle sous-entendit que déjà lorsqu'on était que dix ça avait été difficile à se faire aux autres. Je ne pouvais qu'être d'accord, à croire que j'étais resté bloqué à cette période et que je ne m'étais pas amélioré avec le temps. Je lâchais un léger soupir lorsqu'elle ajouta que le nombre d'habitant de l'île continuerait d'évoluer avec le temps.
« Ouais, malheureusement, mais bon, dur de limiter le nombre d'entrée on nous prendrait pour des barbares... » Bougonnais-je, me rappelant des réprimandes d'Edward à la création du camp, lorsque je lui faisais par de mon malaise quant à la présence de tant de personne aussi rapidement. J'avais voulu partir, mais encore une fois il m'en avait empêché cherchant presque à me faire culpabiliser pour que je reste donner un coup de main.

J'eus un petit rire alors qu'elle me parlait de son expérience de collocation, bien une chose que je n'aurais vraiment pas pu supporter et qui aurait signé définitivement mon départ. Certes, la vie en tente est loin d'être idéale mais me convient parfaitement, préférant amplement vivre dans de mauvaises conditions que de faire semblant d'avoir une vraie vie, un vrai toit ou autre. Mais je comprenais Eireen, après tout, l'hiver n'allait pas tarder à arriver alors la vie en tente sera loin d'être magique, mais d'un autre côté les maisons et camping-cars risquent certainement d'être pris d'assaut...
« T'as du courage, avec l'hiver attend-toi à avoir de nouveaux coloc'. » Ajoutais-je avec un petit sourire moqueur en imaginant sa tête une fois que l'hiver aurait commencé. En parlant d'hiver et de logements, il faudra peut-être qu'on tente de trouver quelques camping-cars supplémentaires. C'était peut-être rêver mais si ça empêchait un mouvement de foule vers les maisons et des mésententes c'était toujours ça. Pas envie d'entendre les gens gueuler pour ça.
« Faudra bien qu'un jour on trouve une solution alternative aux maisons pour caser tout ce petit monde. » Pas la peine d'essayer d'en construire nous-même, qui serait suffisamment motivé pour ça? Mais peut-être qu'il serait plus sage de commencer à chercher un autre endroit, de s'assurer qu'il est sans danger et d'y loger certains d'entre nous, ne serait-ce que pour l'hiver... Ce n'était pas ce qui préoccupait le plus mon esprit, avec l'hiver j'avais juste pas envie qu'on espace plus les sorties du camp. Ça n'allait pas être possible...
Andrew
(c) AMIANTE



_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Andrew Harper ▬ Présentation, Liens & Sujets...

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
avatar
Eireen A. Fitz
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 07/06/2014
▌MES HISTOIRES : 433
▌AGE DU PERSO : 27 ans
▌MY STORY: : ✤ancienne sage-femme ✤ aime la solitude ✤ allergique au pique d'abeilles ✤ prefère être hors du camp ✤ est légérement claustrophobe ✤ est redoutable au corps à corps et manie plutôt bien l'épée
▌CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
▌POINTS DE SURVIE : 39
Localisation : En enfer


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Lun 15 Déc - 20:59



TIME TO ESCAPE A LITTLE

Avec Andrew Harper


 
« Ouais, malheureusement, mais bon, dur de limiter le nombre d'entrée on nous prendrait pour des barbares... » 
Sur ce point il avait raison. Mais nous ne pourrions pas accueillir des gens indéfiniment. Autant pour mes nerfs que par manque de place. Depuis que nous avions créer le camp beaucoup de chose avaient évoluées : nous pouvions avoir notre endroit a nous, une pièce par personnes ou même une maison si l'on voulait – bien que la peur de se retrouver a nouveau seul nous avez résolu a rester assez proche les uns des autres. Mais aujourd'hui cohabitation obligatoire. Nous avions beau trouver de nouvelle tente, des caravanes, l'île n'est pas extensible et nous allons finir par être beaucoup trop ici. Vivre les uns sur les autres n’entraîne que des problème : dispute, bagarre et parfois pire. D'ailleurs je commençais a appréhender l’hiver. Les maisons sont beaucoup mieux isolée, énormément de personne voudront venir y dormir et la ce sera vraiment insupportable pour moi. Mais j'aviserais au moment venu.
« C'est sur, mais au rythme où les gens arrivent, nous finirons par être complet.. Et je ne sais pas ce que nous pourrons faire a ce moment là.. »
« T'as du courage, avec l'hiver attend-toi à avoir de nouveaux coloc'. »

Je fis une grimace, lui aussi avait bien comprit que l'hiver serais accompagnée d'un assaut des maison. Voyant qu'il se moquait de moi je lui tirais puérilement la langue et me mis a rire. Il n'y avait qu'a l'extérieur du camp que j'arrivais a être plus ou moins naturelle, voir trop de gens me rendait généralement morose, voir vraiment désagréable.  
« Rah m'en parle même pas...Je vais sûrement passer une partie de l'hiver en tente, quitte a me les geler.. Plus de monde dans cette maison et je fini par en tuer un je crois ! »
Je laissais échapper un rire, évidemment je n'en arriverais pas là, mais pour être honnête parfois l'envie pourrait me prendre.. Le pire scénario qui pourrait se produire pour moi dans cette maison c'est que des enfants déboulent. Les cris, les pleurs me casserait vite les oreilles. Autant j'adore les enfants, mais d'un certain âge et qui ne hurlent que pour des besoin vitaux. La vie au camp me rendait de plus en plus associable... Heureusement pour moi il y en avait peu dans le camps... Mais pour une raison assez macabre qui me mettait assez mal-à-l'aise.
« Faudra bien qu'un jour on trouve une solution alternative aux maisons pour caser tout ce petit monde. » 
Il avait une fois de plus raison. Il faudrait peut-être bientôt organiser une réunion du comité pour mettre une solution au point.
« Ouai... On aura pas le choix, je verrais avec le comité ce qu'on peut faire !  Sinon, tu as parler avec tous les petits nouveaux ? Aucun n'est venu déranger l'ours dans sa caverne ?»
Un sourire moqueur s’immisça sur mon visage, attendant sa réaction.




_________________


Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent.© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Harper
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

▌INSCRIT LE : 29/11/2014
▌MES HISTOIRES : 884
▌AGE DU PERSO : 36 ans
▌MY STORY: :
☣ Ancien Armurier ☣ Très secret, discret et distant ☣ N'est pas très sociable ☣ Est l'un des membres du comité ☣ Éclaireur depuis la création du camp ☣ A connu Ed en premier ☣ Ne se sépare jamais de son arbalète, une Horton Scout ☣ Est plus à l'aise avec les armes blanches qu'à feu ☣ ...

▌CÉLÉBRITÉ : Norman Reedus
▌POINTS DE SURVIE : 29


MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew - Jeu 18 Déc - 22:42


Time to escape a little
▽ Eireen & Andrew  





J’haussais les sourcils alors qu’elle soulignait qu’un jour nous finirions bien par être complets, ce n’était pas faux et j’avais du mal à imaginer l’île bondée de gens, se marchant les uns sur les autres. Non merci. Ça ne me tentait pas du tout et j’espérais qu’on n’en arriverait pas là. Je n’allais pas jusqu’à espérer qu’on en finisse avec les rôdeurs d’ici là, mais il fallait qu’on se prépare réellement à cette possible surpopulation… Je lui souhaitais malgré tout du courage, parce qu’avant d’être surpeuplé on allait surtout être surpris par le froid. Sa grimace imageait parfaitement son point du vue et à quel point elle était impatiente que le froid pointe le bout de son nez.
Elle m’accorda ensuite une grimace digne d’une enfant avant de teinter le calme de son rire cristallin me faisant moi-même sourire. Il était rare de la voir rire ainsi, du moins pas au campement, pas à ce que je me souvienne. Il était toujours plus agréable de parler avec Eireen lorsqu’on se trouvait seul et surtout loin du campement, alors elle semblait vraiment respirer, quelque peu plus elle-même et c’était toujours agréable de la voir ainsi. J’eus un sourire en l’imaginant braver les nuits froides recroquevillée dans sa tente :
« On se soutiendra, puis qui sait, on aura sûrement droit à quelques couvertes supplémentaires alors ça ne sera pas si terrible. » Je n’étais pas du genre à me plaindre, mais ce qui était certain c’est que je préférais amplement passer l’été au froid sous ma toile de tente et une dizaine de couvertures plutôt qu’en compagnie de personne que je côtoies à peine et que je n’ai pas envie de connaître plus que cela. Rester froid mais au calme ou au chaud forcé à faire la conversation, mon choix était déjà tout tracé. Elle ajouta qu’elle finirait par en tuer un et j’ajoutais avec ironie : « Et bien voilà, tu seras notre solution contre une surpopulation de l’île… » Bien sûr je faisais de l’humour, chose rare que je ne maîtrise pas mais quand tout le monde est continuellement sérieux cela devient fatiguant, avec Eireen je pouvais me le permettre.

Je poussais un petit soupir amusé à sa dernière prise de parole. Elle me définissait bien, c’est clairement ce que je suis et je suis certain que je ne changerais pas, du moins pas envie. Donc ça reste certain que je ne commencerais pas à faire des embrassades à tous les gens que je croise, à parler à chacun des survivants, à leur adresser des sourires des encouragements et encore moins à me souvenir de chacun de leur prénom. Pas du tout mon style…
« Si, ce sont les apprentis éclaireurs qui m’ont dérangé. » Grommelais-je. Ils se font de plus en plus nombreux, empestant le courage à plein nez et d’autant plus le stress, la tension et la peur. Insupportables. Mais Ed’ avait été clair, il fallait que je m’en charge, on en avait besoin, alors que pour ma part j’espérais toujours pouvoir me contenter des anciens, les binômes que je connais, ou encore continuer les sorties en solos. Bref, apparemment c’était trop demander… « Mais bon, au moins j’ai évité de tous les rencontrer et me suis contenté comme toujours du minimum… » A chaque fois qu’ils se faisaient plus nombreux cela faisait que j’étais d’autant plus renfermé et distant, n’appréciant pas d’être autant oppressé. J’aimais mon rôle au sein du campement mais il n’empêche que ça a ses inconvénients… « Il y en a qui ont retenu ton attention ? » Questionnais-je en lui jetant un coup d’œil.
Andrew
(c) AMIANTE



_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
Andrew Harper ▬ Présentation, Liens & Sujets...

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Time to escape a little - Eireen & Andrew -

Revenir en haut Aller en bas

Time to escape a little - Eireen & Andrew -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: All around :: Gainesville :: La forêt-
votez



♕ Plus?

Suivez nous!